Ostéopathie

Méthodes thérapeutiques

Qu’est-ce que la médecine ostéopathique?

La médecine ostéopathique comprend le diagnostic et le traitement manuel complet des dysfonctionnements dans le système locomoteur, les organes internes et le système nerveux. La situation individuelle et les capacités d’autoguérison du corps du patient, qui peuvent être stimulées par le traitement ostéopathique, sont au centre de cette approche.

Presque toutes les méthodes ostéopathiques peuvent être considérées comme douces. Le traitement lui-même est relaxant et conduit le cas échéant à une régulation progressive mais durable jusqu’à la guérison.

L’ostéopathie émane surtout d’un médecin américain, le Dr A. Still. Il a fondé en 1892 à Kirksville le premier collège d’ostéopathie. Aux USA, l’ostéopathie est aujourd’hui étudiée au cours d’une formation académique similaire à celle de la médecine. En Europe, l’ostéopathie s’est propagée principalement ces dernières années, mais la formation correspondante n’est pas encore comparable à celle aux USA. Les ostéopathes européens sont en général des naturopathes ou des physiothérapeutes, mais pas des médecins.


Techniques ostéopathiques

Techniques liées à l’énergie musculaire
En étirant certains muscles de manière ciblée, les fonctions articulaires au niveau de la colonne vertébrale et des autres articulations sont normalisées et optimisées.

Techniques myofasciales
Des pressions et étirements légers permettent d’envoyer des signaux aux membranes musculaires, les fascias. Cela permet d’améliorer l’irrigation sanguine et la mobilité des fascias.

Technique counterstrain
Grâce à une technique spéciale de positionnement, les muscles et ligaments douloureux sont totalement relaxés et les crispations durablement éliminées.

Technique fonctionnelle selon Johnston
Les techniques fonctionnelles sont des méthodes indirectes qui agissent via des réflexes au niveau de la moelle épinière et du système nerveux central. Le segment avec une dysfonction est positionné dans la direction tridimensionnelle la plus facile en fonction de la respiration.

Technique viscérale
Grâce à l’ostéopathie viscérale, les contractions dans les organes internes sont palpées et traitées dans leur dynamique propre et en fonction des groupes d’organes. Certaines contractions peuvent altérer la mobilité des organes internes, ce qui peut conduire à des troubles fonctionnels.

Technique crânio-sacrale
Cette technique permet d’examiner et d’évaluer la mobilité des différents os du crâne les uns envers les autres et du coccyx. En cas de dysfonction, les liaisons de type articulaire des os du crâne et du coccyx peuvent être normalisées. Les crispations sont également éliminées et l’irrigation sanguine dans le crâne est améliorée.


Ostéopathie - nos fédérations

Schweizerische Ärztegesellschaft für Osteopathische Medizin
www.sagom.ch
Deutsche Gesellschaft für Osteopathische Medizin
www.dgom.info